Les techniques

Fotofinder

Classiquement, lors de votre premier rendez-vous, notre assistante Johanna réalisera un bilan photographique de votre cuir chevelu à l’aide du Fotofinder®.
Ces images permettront ensuite une analyse minutieuse, qualitative et quantitative de vos cheveux, ainsi qu’une analyse dermatologique de votre cuir chevelu.

CHIRURGIE - LED - RIGENERA

Les techniques de greffe de cheveux

La greffe de cheveux est le « transfert » des cheveux d’une zone riche du cuir chevelu à une zone dégarnie voir glabre.
Cette technique de prise en charge des Alopécies a énormément évolué dans les dernières années grâce aux progrès technologiques nous permettant d’obtenir à ce jour un effet le plus naturel possible.
Chez Hair implant nous pratiquons les deux techniques principales de prélèvement universellement connues sur les pseudonymes de FUT et FUE ce qui nous permet d’orienter notre choix en fonction de votre exigence.

La technique de la bandelette (FUT)

Il s’agit d’une technique très séduisante car elle permet d’obtenir un grand nombre de greffons en peu de temps et pouvoir ainsi concentrer le travail sur le recouvrement de votre zone dégarnie.

Les greffons sont obtenus grâce après prélèvement et recoupe d’une bandelette de cuir chevelu.
La technique FUT ne demande pas de raser les cheveux avant le geste hormis dans la zone de prélèvement, ce qui en fait souvent le choix de prédilection pour les femmes souffrant d’alopécie.

En contrepartie, elle sera caractérisée par la présence d’une cicatrice.
Celle-ci sera localisée au niveau de la zone occipitale où sera réalisée le prélèvement de la bandelette. Elle restera désormais plus ou moins visible dans le temps comme toute cicatrice chirurgicale.

Pour cette dernière raison nous réservons préférentiellement cette technique aux femmes porteuses de cheveux longs et qui ne souhaitent pas se priver de leur chevelure même temporairement.
Porter les cheveux longs en post opératoire cachera sans problème la cicatrice.

FUE

La technique d’Extraction d’Unité Folliculaire, est à ce jour la technique la plus répandue et la plus demandé de prélèvement de cheveux.
Cette technique de conception simple a radicalement révolutionné la prise en charge de l’alopécie androgénétique.

Sa diffusion est liée à ses avantages :
• l’absence de cicatrices en post opératoire,
• l’effet naturel des résultats,
• la quasi absence de douleur post opératoire
• les suites post opératoires simples qui caractérisent cette technique de prélèvement.

Les greffons sont obtenus par prélèvement / extraction individuelle des unités folliculaires de la zone donneuse à localisation principalement occipitale.
La greffe avec prélèvement FUE nécessite de couper/raser les cheveux avant l’intervention pour faciliter le prélèvement des unités folliculaires. Ceci peut faire peur à certains patients, surtout les femmes, mais ne doit être considéré que comme une étape intermédiaire.

Les caractéristiques de cette technique de prélèvement en fond le choix de prédilection des sujets jeunes qui ne veulent pas de cicatrices visibles dans le temps.
C’est ainsi notre préférence pour les greffes de barbe, de sourcils, et pour la majorité des greffes du cuir chevelu.

Les deux techniques de prélèvement décrites auparavant demandent simplement une anesthésie locale, largement accessible et très peut douloureuse, un peu comme celle effectuée lors des soins dentaires.
Une fois le prélèvement terminé nous débuterons la deuxième étape de la greffe : celle de l’implantation.
L’implantation des greffons précédemment prélevés est équivalente quelle que soit la technique de prélèvement choisie, et consiste en un transfert des unités folliculaires prélevés vers la zone d’intérêt dégarnie.
Elle s’effectue avec des instrument de micro chirurgie qui permettent une meilleure précision et explique la nécessité d’un certain savoir-faire.
Les greffons/unités folliculaires seront implantés un par un dans la zone d’intérêt. Cela explique la durée de la procédure chirurgicale, mais aussi la possibilité de résultats naturels de la greffe de cheveux.

Le LED (Light Emitting Diode)

Il s’agit d’une source lumineuse monochromatique à très haute fréquence
L’exposition lumineuse monochromatique du cuir chevelu stimule les cellules cutanées et déclenche des réactions photo biochimiques intracellulaire.

Le mécanisme d’action favorise la repousse des cheveux en stimulant le cuir chevelu.
Cette technique peut être proposée comme traitement préventif de la chute de cheveux, mais ainsi comme traitement de préparation ou adjuvant à la greffe.

Dans le premier cas nous allons préparer le terrain qui accueillera les greffons, alors qu’effectuée en post opératoire la luminothérapie LED va faciliter la repousse dans la zone donneuse.
En pratique le traitement est basé sur des séances itératives et s’effectue grâce à un casque, siège de la source lumineuse.
Le nombre de séances sera discuté en fonction de votre nécessité.

Hair Implant : Les techniques Centre de traitement de l'alopécie Nîmes Occitanie

SCM Dr HENAULT ET D'ERRICO - Immeuble l’Alphatis, Bâtiment B, 30900 Nîmes - Occitanie

Contactez nous !

En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies et transmises soient exploitées par « Hair implant » dans le cadre de ma demande d’information.